CABINET DENTAIRE DU MOULIN CESSONNAIS

Dr Erwan Le Bars  Dr Pierre-Etienne Gicquel  Dr Tiphaine Kerjouan  Dr Lucie Dionne-Quelen  Dr David Apiou

 

 

Restauration des dents

Il existe plusieurs possibilités pour restaurer une dent qui a été fracturée ou endommagée par une carie. Le matériau de restauration idéal doit être solide, résistant à la carie et présenter des propriétés esthétiques.

 

 

1 - Restauration Partielle: les composites et les onlays

1- le composite et l'amalgame dentaire

Le composite est une résine qui est collée sur la substance dentaire. Ce matériau possède de très bonnes propriétés esthétiques. Sa solidité et sa résistance à la carie font qu’il est indiqué pour des restaurations de petites tailles. Le composite est monté directement sur la dent en une séance. L’amalgame dentaire est un matériau constitué essentiellement d’argent et de mercure. Malgré les polémiques à sont sujet, la toxicité de l’amalgame n’est pas scientifiquement prouvée.
Ce matériau possède un long recul clinique, une bonne longévité et une bonne résistance à la carie. L’amalgame est foulé directement sur la dent, il n’y a pas de lésion chimique de collage, il est donc indiqué pour les restaurations de petites étendues.


Le composite et l’amalgame sont remboursés par la sécurité sociale.

 

 

 

 

2 - Les onlays

L’ onlay est une pièce en céramique réalisée dans un laboratoire après la prise d’une empreinte. L’onlay est ensuite imbriqué et collé sur la dent. Réalisé hors de la bouche, l’onlay aura une meilleure adaptation sur la dent. L’ajustement peut se mesurer en quelques micromètres grâce aux techniques assistées par ordinateur et à l’usinage. Les onlays offrent également le meilleur rendu esthétique et la plus grande longévité. Ils sont indiqués lorsque la restauration est d’étendue moyenne (plusieurs faces de la dent).



Les onlays sont partiellement remboursés par la sécurité sociale et sont soumis à un dépassement d’honoraires.


2 - Restauration Totale: La couronne

Lorsque la carie ou la fracture est importante mais qu’elle reste située au dessus la gencive et/ou que la dent a été dévitalisée, la réalisation d’une couronne est le traitement de choix pour redonner à la dent la meilleure solidité.
La couronne est une restauration qui remplace toute la partie visible en bouche de la dent et qui réalise un cerclage de la substance dentaire résiduelle.
Afin d’augmenter la rétention de la couronne, un ancrage peut être placé dans la racine. Cet ancrage peut-être en métal (inlay-core) ou en fibre de verre et composite (tenon fibré).

Les couronnes peuvent être fabriquées :
- en métal (alliage cobalt-chrome),
- par technique céramo-métallique (intérieur métallique et extérieur céramique),
- entièrement en céramique.

La céramique est un matériau inerte et donc non allergène. Ce matériau présente la meilleure biocompatibilité avec la gencive (pas de liseré noir autour des couronnes au bout d’une dizaine d’années) et les meilleures propriétés esthétiques. Les couronnes constituées entièrement en céramique augmentent l’esthétique en donnant une meilleure translucidité.



Les couronnes, de tout types, sont remboursées partiellement par la sécurité sociale et soumises à un dépassement d’honoraires.

 

3 - Les facettes en ceramique

La facette est une pièce en céramique qui va recouvrir, après une réduction à minima de la dent, la partie visible au sourire d’une dent afin d’en améliorer l’esthétique. La facette permet d’améliorer la teinte, la forme et la position des dents.

La rétention de la facette à la dent est réalisée par une technique de collage de haute technologie. La réalisation de facettes est souvent couplée avec un éclaircissement dentaire. En savoir plus…

 

 

 

Publié par Notitia. L'information diffusée sur le site est destinée à encourager , et non à remplacer, les relations existantes entre patient et le chirurgien-dentiste.